Créer un disque de récupération système Windows 7

Les pires moments de nos vies informatiques sont tous basés autour de la même situation : vous allumez votre ordinateur et Windows, pour une raison quelconque, ne démarre pas. Le cauchemar commence. Est-ce que votre ordinateur n’est plus qu’un tas de métal inutile? Avez-vous tout perdu? Vous frémissez rien que d’y penser ?

Heureusement, il y a une solution simple et universelle : avec un DVD d’installation Windows 7, une fonction de réparation permet à votre ordinateur de démarrer en un rien de temps. Mais si Windows était pré-installé sur votre ordinateur, comme de plus en plus de monde de nos jours, vous n’avez pas le DVD d’installation, ou si vous l’avez perdu ou rayé, vous allez être bien embêté. C’est pourquoi vous avez besoin de vous préparer à la catastrophe avant qu’elle n’arrive plutôt que de vous dire que tant que ça marche vous n’avez pas besoin de lire la suite.

En suivant mon guide vous allez avoir un disque de réparation système Windows 7, que vous pouvez utiliser pour démarrer un ordinateur qui ne démarre plus et généralement le faire fonctionner à nouveau en 10 minutes environ. Ne vous découragez pas maintenant, un petit effort pourrait vous économiser la perte de nombreux cheveux plus tard…

Pendant que vous prenez un de vos DVD enregistrables, j’aimerais aussi vous proposer une autre option pour la reprise après sinistre : les images ghost. Faire une copie exacte du contenu de votre disque dur peut sembler un peu extrême, mais ça en vaut la peine sur un PC fraîchement installé, juste pour que vous puissiez toujours la restaurer à son état par défaut. Pour ce faire, prenez la version d’essai gratuit de Macrium Reflect (http://www.macrium.com) et utiliser sa fonction de clone, ou encore mieux : prenez Clonezilla (http://clonezilla.org), complet, open source et gratuit. Vous allez avoir besoin d’une pile de disques, mais vous ne le regretterez pas…

Création d’un disque de réparation en 10 minutes

1. Explorez le Panneau de configuration

Cliquez « Démarrer », puis sélectionnez l’option «Panneau de configuration ».. Cherchez la “sauvegarde et restauration” et double-cliquez dessus pour le lancer. C’est là que la magie opère !

2. Lancement le créateur de disque

Cliquez sur « Créer un disque de réparation système » sur la gauche pour exécuter l’outil qu’il vous faut. Si vous ne voyez pas cette option, vous pouvez également lancer l’outil de réparation de disque comme une entité séparée. Il suffit de cliquer sur «Démarrer» à nouveau, tapez « recdisc » dans la zone Rechercher, puis cliquez sur le lien « recdisc » ou appuyez sur [Entrée] pour lancer le programme dont vous avez besoin.

3. Trouver un disque

Localiser un disque vierge – ça peut être soit un CD ou un DVD, ça n’a pas d’importance, bien que je vous recommande plutôt un DVD au cas où le processus décide qu’il aimerait plus d’espace. Mettez le disque dans votre graveur puis «Créer un disque de réparation système», et choisissez le lecteur qui contient votre disque.

4. Cliquez et gravez

Cliquez sur le « Créer un disque » bouton et le programme va graver les fichiers de récupération du système sur votre CD ou DVD. Cela ne devrait pas prendre longtemps.
Puis, comme le programme l’indique, je tiens à marquer mon disque « disque de réparation Windows 7» de sorte qu’il soit facile à identifier par la suite.

5. Testez !

Testez votre disque immédiatement pour s’assurer qu’il fonctionne – ça ne prend qu’un instant. Laissez le disque dans le lecteur, fermez toutes les applications ouvertes, et redémarrez votre PC. Si le chargement de Windows comme d’habitude, vous avez besoin de changer la configuration du BIOS pour démarrer à partir de vos lecteurs optiques. Consultez le manuel de votre PC pour plus de conseils.

6. Démarrez le disque

Lorsque votre ordinateur démarre correctement à partir de votre disque de réparation, vous pouvez voir un message vous invitant à «Appuyer sur n’importe quelle touche pour démarrer à partir d’un CD ou DVD ». Si vous le faites, appuyez simplement sur [Espace] (ou, comme vous avez peut-être deviné, une touche de votre choix) et le disque de réparation continuera à charger. Ensuite, choisissez l’option « Windows Setup [EMS Enabled] » dans le menu.

7. options de récupération système

Sélectionnez votre clavier (AZERTY pour la France) et cliquez sur «Suivant». Sélectionnez votre installation de Windows, puis sur «Suivant» à nouveau, et vous verrez les options de récupération. Si jamais Windows 7 ne démarre pas, démarrer à partir de ce disque, cliquez sur « Réparation du démarrage » (Startup Repair), et ce qui bloque le démarrage devrait être réparé automatiquement…

8. Prêt pour (presque) tout

Vous savez maintenant tout ce qu’il y a à savoir sur l’outil de création de disque de récupération Windows 7. Si vous avez terminé ces étapes c’est bien : vous êtes protégé. Même si Windows 7 ne démarre pas un jour vous savez maintenant que vous pouvez toujours lancer le disque de récupération et utiliser la restauration système, la réparation système ou une sauvegarde pour réparer le problème et revenir à la normale.