Dépôt du disque dur sur un Sony VGN SZ2

La plupart des ordinateurs portables de gamme professionnelle comportent des trappes d’accès aux principaux éléments qui sont susceptibles de faire l’objet d’une maintenance. Je ne le rappelle jamais assez les contrats de maintenance vendus avec les ordinateurs portables de gamme professionnelle n’ont absolument rien à voir avec les extensions de garantie que l’on vous encourage à contracter chez les vendeurs de cageots dans les magasins grand public.

Aujourd’hui je vais regarder de plus près le Sony VGN-SZ2XP (model PCG-6L1M). Cet ordinateur ultra portable a de sérieux atouts pour séduire le professionnel, à commencer par son poids plume ! Par contre c’est le technicien informatique qui va faire la grimace : pas de trappe d’accès au disque dur ! Pourtant Sony propose sur ce VGN SZ une trappe d’accès direct au processeur et à son heat pipe, très pratique pour dépoussiérer le système de refroidissement. Une autre trappe permet d’accéder aux modules de mémoire mais là, être capable d’augmenter la mémoire assez facilement, c’est quand même bien le minimum qu’on puisse espérer sur un ordinateur portable. Sur ce modèle ce sont les seules trappes que vous trouverez…

Certes, un disque dur ça ne tombe pas en panne tous les jours non plus et la durée de vie moyenne est en général supérieure à la probabilité de dommage économiquement inintéressant à réparer par chute. Je vous propose ce petit guide du démontage et donc éventuellement de l’échange du disque dur sur le modèle Sony VGN-SZ2XP mais ce tutoriel est sans doute valable pour d’autres modèles SZ, d’autres modèles Sony, voire même peut-être d’autres marques d’ordinateurs portables.

Commençons donc le démontage. Il faut tout d’abord retirer la vis de blocage du clavier, elle se trouve sous l’ordinateur près du connecteur de dock station.

Au dessus des touches F1/F2 et Inser il y a les petits ergots de rétention. En les poussant délicatement à l’aide d’un tournevis et en poussant le clavier vers le touchpad le clavier doit sortir du châssis sans effort.

Il n’est alors plus retenu que par un connecteur rapide qui se déverrouille grâce aux ergots de chaque côté.

Il faut alors retirer les trois vis de rétention du repose poignets sous l’ordinateur (en haut sur la photo) puis à nouveau trois vis de l’autre côté (voir photo ci -dessous). Encore une fois il ne faut forcer à aucun moment pour le déposer. Il est possible de le débrancher mais ce n’est pas nécessaire pour un simple échange du disque dur, il suffit de le replier délicatement à l’emplacement du clavier pour dégager l’espace de travail nécessaire.

Une fois le repose poignet déplacé on accède alors à l’emplacement du disque dur. On remarque également la carte Wi-Fi.

Le berceau du disque dur est retenu par trois vis. Une quatrième était possible mais elle n’a pas été montée sur ma machine, n’importe comment avec trois je jure que je ne l’ai jamais vu bouger !

J’ai choisi de retirer la vis en bas à gauche du disque dur afin d’éviter de devoir forcer malencontreusement sur la nappe SATA lors de la dépose.

L’échange du disque dur n’est plus qu’une question de tournevis. Le modèle monté dans ma machine est un Seagate Momentus 5400.2 de 100Go. L’échange avec un SSD de 64Go est un sacré coup de jeune pour ce genre de machine en terme de réactivité et de fiabilité générale. Un disque dur est une pièce mécanique en mouvement et donc soumise à l’usure à l’instar du lecteur de disque optique à la différence de celui ci que le disque dur supporte le système d’exploitation. Merci d’avoir suivi ce tuto de démontage.